Life report

Carte blanche Warm : De Tous Les Côtés

Illustration de l'article « Carte blanche Warm : De Tous Les Côtés ». © .

Le 25 octobre, Trempo donne carte blanche à l’éditeur Warm pour la sortie de Suite à l’imparfait. Ce disque compile des titres de Cadavre Exquis, Brot Brot et De Part Et D’Autre. Le point commun entre ces groupes des années 80 ? À leur tête, œuvraient Laurent Boireau et Sylvain Gaudray qui ressortiront guitares et claviers. Pour la première fois depuis trente ans.

— par Sylvain Chantal

« Ils n’en revenaient pas qu’un zozo se souvienne des paroles de leurs morceaux… » Le « zozo », c’est Willy Durand, l’une des deux têtes pensantes (avec Armelle Pain) de Warm. Cet éditeur lavallois, qui alterne sorties de disques et de livres depuis février 2016, exhume aujourd’hui onze morceaux composés par Laurent Boireau et Sylvain Gaudray. Les deux musiciens ont d’abord monté, avec Donatienne Shreiner et Pascal Vivant, le groupe Cadavre Exquis, qui écuma les bars nantais de 1983 à 1985. Durant ces mêmes années, le duo a également créé le side-project Brot Brot, avant de constituer, de 1985 à 1990, De Part Et D’Autre.

Étant donné que de part et d’autre…

« Depuis la création de Warm, j’avais en tête de sortir quelque chose en lien avec cette scène nantaise des années 80 que j’avais bien connue, explique Willy. La meilleure personne pour m’aider en cela, c’était Julien Mériau, un chercheur fou dont nous avions édité l’album Wave 91,6. Je lui ai parlé de Laurent et Sylvain et il s’est trompé… Il pensait qu’ils étaient frères et m’a aiguillé vers Éric et Marc Hurtado, les fondateurs du groupe Étant donnés. » Cela débouche sur une belle rencontre et Warm sort un disque de ce groupe en octobre 2017. « Je gardais quand même l’idée de retrouver la trace de Laurent et Sylvain. C’est Jean-Marc Laurent, cafetier très connu sur la place nantaise, qui a lancé la recherche. Avec succès… J’ai alors pris contact avec eux et leur ai annoncé que j’avais envie de sortir un disque avec leurs morceaux de l’époque. » Pour le « zozo », les deux anciens complices fouillent dans les greniers et ressortent K7, Mini-Disk et autres bandes magnétiques. Des sources de qualité sonore hétérogène qu’il faut restaurer.

« Une musique qui rend curieux »

Le résultat, dénommé Suite à l’imparfait, est publié en ce mois d’octobre (disponible notamment chez Mélomane à Nantes). Quand on interroge Willy sur son choix de sortir ce CD en 2019, l’éternel adolescent, qui avait découvert De Part Et D’Autre dans l’émission Vol au dessus d’un nid de Guitou sur Loire FM (qu’il suivait le soir « avant de faire le mur »), répond que cette musique n’est en rien passéiste. « Elle peut plaire aujourd’hui et rendre curieux. Quand j’écoute ces morceaux, je ne me dis pas : “C’est un vieux truc”. Au contraire, ça tient la route. » « Certains titres me font même pleurer, m’émeuvent énormément, ajoute Armelle Pain qui, plus jeune que son acolyte, n’a jamais vu le duo sur scène. La voix de Sylvain est très touchante et les textes sont très littéraires. »

Répétitions chez Papy

Pour accompagner la sortie du disque, Warm décide d’organiser une soirée. « L’idée de départ, c’était de faire quelque chose qui raconte les années 80 à Nantes, explique Armelle. Nous avons donc proposé à Laurent Charliot, commissaire de l’exposition Rock au Château des Ducs de Bretagne, et Vicky, gérant du club Le Floride, de venir évoquer leurs souvenirs de cette période. Lucie, programmatrice à Trempo, a tout de suite adhéré au projet et nous a offert une carte blanche. » La soirée du 25 octobre commencera par une discussion avec les deux intervenants, puis sera suivie d’un concert de Laurent Boireau et Sylvain Gaudray. « L’idée est venue d’eux, s’enthousiasme Willy. Pourtant, ils n’ont pas joué ensemble depuis trente ans. Sylvain a une mémoire phénoménale et se souvient de tous les morceaux. Ils préparent une heure de concert, avec notamment un inédit qu’ils n’ont jamais fait sur scène. » « Ils ont répété cet été à La Montagne, dans la maison du grand-père de Laurent où ils jouaient à l’époque », confie Armelle. 

Lancement de la revue Blink Blank

En plus de cette carte blanche, Warm s’attelle à d’autres projets en octobre, notamment la sortie de deux livres. L’un de l’anthropologue visuelle Sophie Gergaud, l’autre de la cinéaste, photographe et plasticienne Carole Thibaud. Puis le duo lavallois lancera, en janvier 2020, Blink Blank, revue semestrielle dédiée au film d’animation, en coédition avec NEF Animation, plateforme professionnelle basée à Fontevraud, et La Cinémathèque québécoise. L’actualité est chaude pour Warm, qui a choisi son patronyme en contractant les lettres de Willy et Armelle. « Ça aurait pu aussi être “PainDur”…», s’amuse Armelle Pain. « Oh non… », réplique aussitôt Willy Durand.

Une question ?