Life report

Conférence : disquaires nantais, disquaires indépendants

Illustration de l'article « Conférence : disquaires nantais, disquaires indépendants ». © .

Nous profitions du Disquaire Day pour proposer un focus en 2 conférences :

• LES DISQUAIRES DE FRANCE, DISQUAIRES DE NANTES par Manuel Rabasse, journaliste spécialiste du metal et du reggae, traducteur, travaille entre autres pour le magazine britannique Record Collector.
Quand et comment les disquaires sont-ils apparus en France ? De leur âge d’or à leur disparition quasi totale dans les années 1980 jusqu’à leur résurgence symbolisée par le Disquaire Day, les magasins de disques indépendants ont toujours été au centre des changements musicaux.
À Nantes comme ailleurs, leur histoire est passionnante.

• LES DISQUAIRES INDÉPENDANTS, MOTEUR DES ROCKS ALTERNATIFS par Eric Tandy, journaliste (Rolling Stone, la Vie, Politis), conférencier, parolier et membre fondateur des Olivensteins, groupe de rock rouennais de la première vague punk.
Points de départ du rock alternatif, toutes époques confondues : les petits disquaires indépendants de quartier étaient au centre des scènes musicales locales. Ils ont lancé des petits labels, organisé les réseaux de distribution, parfois des concerts… Brian Epstein, avant de devenir le manager (et découvreur) des Beatles, tenait par exemple un magasin de disques à Liverpool… C’est autour de quelques magasins londoniens (Bizarre Records, Rock On) que les premiers labels indépendants, qui allaient « faire le punk » et le diffuser, se sont créés. Avec l’Open Market à Paris, Mélodies Massacre à Rouen et quelques autres, la France était dans la même dynamique à la fois passionnée et artisanale.
En partenariat avec Stereolux.

CONCERTS DU DISQUAIRE DAY AUTOUR DES LABELS KYTHIBONG ET KIZMIAZ
• samedi 18 avril à 20h30, salle Micro de Stereolux à Nantes.
avec PIANO CHAT + VAGINA TOWN + THE HEALTHY BOY + BIKINI GORGE

Une question ?