Life report

Conférence sur la pluralité du rap français feat. Medhi Maïzi et Jean Morel

Illustration de l'article « Conférence sur la pluralité du rap français feat. Medhi Maïzi et Jean Morel ». © .

Pourquoi parler d’un rap pluriel, alors qu’il est si singulier ? Depuis son explosion dans les années 90, jusqu’à la multiplication de propositions que l’on connaît aujourd’hui, le rap français a toujours fait entendre des voix discordantes. Doit-il copier les américains ou refléter l’exception culturelle française ?

— par Benjamin Reverdy

Quel discours pour quelle analyse de société ? Rap conscient, alternatif, ou divertissement ? Auto-tune ou pas auto-tune ? Giroud ou Benzema en pointe ?

Ce ne sont pas Medhi Maïzi (Abcdr du Son, La Sauce, No Fun…) et Jean Morel (Grünt), journalistes spécialisés et bousillés de rap, qui s’en plaindront.

Invités à Trempolino par le webzine Backpackerz dans le cadre du festival Hip Opsession, ils échangent sur la pluralité du rap français, ses anciennes et ses nouvelles écoles et essaieront peut-être de résoudre la quadrature du cercle.

Captation/montage : Le Fil Good Media

Une question ?