Life report

Portrait : Claire Remy, intervenante sur nos ateliers musicaux

Illustration de l'article « Portrait : Claire Remy, intervenante sur nos ateliers musicaux ». © .

Il en faut du bagage pour avoir la chance de rejoindre notre équipe d’intervenants sur les ateliers musicaux tous publics. Claire Remy colle à nos critères intransigeants (☺) : titulaire d’une licence de musicologie, formée au Centre de formation des musiciens intervenants de Tours, elle est la dernière arrivée au sein d’une équipe de six mecs.

Originaire du Nord de la France, Claire a fait une Licence de musicologie à Lille et, en parallèle, le Conservatoire en piano (SON instrument), en parallèle de concerts dans les bars en solo avec un projet de compos. Puis le CFMI (centre de formation des musiciens intervenant) de Tours. Formation pédagogique pour la musique et l’enfant mais aussi d’une manière générale sur le « comment transmettre »…

« L’un de mes premiers contacts avec Trempo, c’est une formation de tambours batá à cuba. j’ai donc commencé comme élève en percussions cubaines avant de devenir prof. »

« Suite à un cours régulier de percussions cubaines que je suivais, j’ai voulu, en arrivant sur Nantes, continuer à me former. Mon prof de l’époque m’a filé le contact d’Olivier Congar (NDLR – intervenant de Trempolino sur les formations à Cuba) qui m’a parlé de Trempolino et d’une fanfare cubaine. J’ai donc intégré les deux : Trempolino pour le stage à Cuba et la fanfare nantaise La Fabrica Mambo. Je me suis aussi inscrite aux ateliers instrumentaux de Trempolino, mais en tant qu’élève ! »
Après avoir vécu un temps à La Réunion, elle revient à Nantes, pour, cette fois, devenir intervenante musicienne à Trempolino. Et la boucle est bouclée.
« En tant qu’intervenante, je trouve passionnant d’adapter ma pédagogie aux différents publics : enfants, ados, adultes. Pour les plus jeunes ça passe par une approche très orale de la musique, pas par les partitions par exemple. Il faut qu’ils écoutent, qu’ils cherchent, qu’ils expérimentent. »
En dehors de cela, Claire travaille sur ses projets personnels, notamment le duo de tango argentin Tresillo Tango (piano/flûte traversière), qui joue essentiellement pour des danseurs.

Une question ?