Life report

Portrait : Lola Chevallier, bookeuse chez V.I.A. et membre du CA de Trempolino

Illustration de l'article « Portrait : Lola Chevallier, bookeuse chez V.I.A. et membre du CA de Trempolino ». © .

Je suis Lola Chevallier, bookeuse et chargée de production depuis 5 ans au sein de V.I.A. (Virus d’Intérêt Artistique), structure de développement d’artistes. Ma « spécialité » est le développement de carrière en musiques actuelles entre autre auprès de Cabadzi, Balinger, Rhum for Pauline…

Mes missions vont de la création d’une stratégie de diffusion, au montage d’une tournée, à la gestion logistique de cette dernière… C’est un métier qui demande une grande flexibilité tant en terme de temps que de compétences. Je travaille souvent les week-ends ou le soir, et je sais aussi bien ouvrir une bière avec un briquet que faire un créneau avec un van ou discuter line-check avec un technicien-son. Je passe donc une partie de mon temps sur les routes et l’autre partie dans un bureau à la Fabrique… des Dervallières. Vous allez me dire « Ce lieu ne me dit rien… ? Ai-je déjà eu l’occasion d’y mettre les pieds ?» La Fabrique des Dervallières c’est presque comme celle de l’Ile de Nantes à la différence que notre mobilier est plutôt designé par Emmaüs, et que nous n’avons pas d’ascenseur. En revanche, tout comme les résidents de l’Ile de Nantes, nous croisons des artistes, discutons autour d’un thé ou d’un café avec nos collègues, nos voisins, et râlons contre ceux qui laissent trainer leur vaisselle sale dans l’évier…

« Réfléchir et travailler sur les dispositifs de Trempolino m’intéresse »

Ces points communs forts nous ont donc rapprochés, Trempolino et moi. Ils m’ont demandé si je voulais bien faire partie de leur CA et j’ai dit oui… J’ai dit oui parce que c’est grâce à eux que je sais ouvrir des huitres aujourd’hui et que c’est ma façon de leur rendre la pareille. J’ai dit oui parce que plusieurs des artistes avec lesquels je travaille ont été accompagnés par Trempolino et que réfléchir et travailler sur ces dispositifs me concerne et m’intéresse. Et enfin, j’ai dit oui parce que les femmes sont aussi des acteurs importants de ce secteur et actuellement, nous ne pouvons pas dire qu’elles soient très représentées au sein du Conseil d’Administration… Alors, vous votez pour moi ?

Une question ?