Life report

Ils répètent à Trempolino : Clean After Use

Illustration de l'article « Ils répètent à Trempolino : Clean After Use ». © .

Clean After Use répète à Trempolino. Petit questions/réponses rapide entre deux répés.

Quelle est votre actu ?
On vient tout juste de sortir notre premier EP dont les retours sont déjà très positifs et nous travaillons actuellement sur de nouveaux morceaux. Une tournée dans le Sud est en train de se préparer. Nous sommes également en préparation du clip du titre « Monkey Face » réalisé par Leila Bellec et travaillons sur un autre clip vidéo réalisé par neDoproduction à Nantes.

Quels sont vos projets ?
Nous sommes à la recherche d’un tourneur pour jouer un maximum mais aussi d’un label dans le dessein de sortir un album ! De plus, l’aspect visuel de nos concerts compte beaucoup, et nous cherchons des partenaires issus de tous horizons : graphiste, illustrateur, comédien, danseur, taxidermiste… et ce afin de développer un réel échange qui profite à tous.

Une petite question à un groupe qui répète à Trempo ?
Bien évidemment, nous nous demandons tous les jours comment les musiciens de Systr font pour être aussi musclés, séduisants, virils et sentir aussi bon.

Qu’écoutez-vous en ce moment ?
Nous sommes un groupe très éclectique, cela va de Ghost, Nader Sadek, en passant par Fisherspooner, Electric Six, sans oublier, Steppenwolf et l’Orchestre Edmond Clapier.

Que faites-vous à Trempo ?
Les salles qui nous sont mises à disposition nous permettent de travailler notre set, mais aussi de composer. Trempolino est une structure associative propice au développement de nos projets. Nous nous servons également beaucoup de la tireuse à bières dont Lolita [barmaid de Trempolino – NDLR] tient fermement les commandes !

Quels groupes de Trempo conseilleriez-vous ?
Sans aucune hésitation, Systr parce qu’ils sentent bon, et Clean After Use parce que nous le valons bien.

Une question ?