Life report

Résidence artistique de Mazarin avec Julien Chirol

Illustration de l'article « Résidence artistique de Mazarin avec Julien Chirol ». © .

Julien Chirol, tromboniste, multi-instrumentiste, compositeur, ingénieur du son, producteur, collaborateur de Jane Birkin, Feist, Jean-Louis Aubert, Micky Green, Saul Williams (bref, un CV long comme le bras consultable sur sa page Wikipedia ad hoc)déjà intervenu à Trempolino pour Elodie Rama et Cabadzi, entre autres, est de retour en nos murs. Cette fois, du 12 au 15 mai, il a partagé son expérience et son regard avec Pierre Le Feuvre aka Mazarin (chanson/pop). Petit retour croisé sur ces 4 jours de résidence dans notre studio de pré-prod.

Pierre Le Feuvre aka Mazarin

J’avais besoin de sortir de Laval où je vis pour faire une connexion avec Nantes et mon projet : Mazarin. L’idée proposée par Karim Bennani (coordinateur artistique de Trempolino) a été de le faire sous la forme d’un truc autour de la réalisation. J’avais besoin d’imaginer la suite, de confronter ma vision de mon projet musical à celle de quelqu’un d’autre, en l’occurrence Julien. Ces 4 jours sont donc avant tout 4 jours de plaisir artistique, pour tester des choses. La suite pour moi ? C’est tout simplement une vraie plus-value pour mon projet d’avoir travaillé avec Julien Chirol. Ça me permet de bosser la suite : l’album.

Julien Chirol

On n’a pas trop échangé en amont pour avoir un regard assez frais, et travailler principalement sur la réalisation artistique. C’était aussi ma première fois à Trempo, pour jauger les conditions de travail ici. Je ne vois pas de limite au lieu, mais plus de temps, quatre jours pour un projet comme celui-ci c’est assez court. Artistiquement, sur le projet de Mazarin, je ne voulais pas que mon intervention soit perçue comme une agression. Ça ne doit pas l’être, en aucun cas. Il ne faut pas que l’artiste perde son truc, son « mojo ». Un arrangeur extérieur comme moi apporte son expérience, son savoir-faire. Et en passant par Trempo, ça permet aussi de le faire, pour l’artiste, avec un investissement financier moindre. On a démarré une collaboration, sans pour l’instant de nécessité de réussir, et un dispositif comme celui-ci le permet. C’est un vrai accompagnement d’artiste.

https://www.facebook.com/mazarin.musique » title= »LE FACEBOOK DE MAZARIN »>LE FACEBOOK DE MAZARIN

LE BANDCAMP DE MAZARIN

LE SITE DE JULIEN CHIROL

Une question ?