Life report

Résidence de la plasticienne Elsa Tomkowiak

Illustration de l'article « Résidence de la plasticienne Elsa Tomkowiak ». © .

L’artiste Elsa Tomkowiak était en résidence à Trempolino de septembre à décembre 2013.
En partenariat avec le collectif R.

À l’heure où les langages artistiques se croisent et réinterrogent les formes créatives, Trempolino, connue pour son investissement dans la musique donne un espace d’expression à Elsa Tomkowiak. Après des rencontres, une phase d’imprégnation dans la vie du lieu, l’artiste a investi et donné à voir des éléments de son oeuvre. Cette résidence s’est terminée par une performance musicale autour d’une oeuvre de Britten par Elsa, son groupe Pleasure Interlude et des musiciens des studios de répétition de Trempolino.

« Elsa Tomkowiak conçoit la peinture comme un fait spatial. C’est-à-dire comme une pratique dynamique d’expansion de la couleur dans l’espace. Elle se consacre aussi à la musique, et les artistes qui ont stimulé ses propres recherches appartiennent aux deux disciplines […] Chez Elsa Tomkowiak, la peinture n’est jamais statique, jamais inerte. La peinture, comme la musique nécessitent le même engagement physique. La couleur, comme la voix sont indissociablement liées au corps. C’est une pulsion organique, passé un instant par le filtre de la raison et du calcul pour trouver la justesse de sa tessiture et de sa structure. […] Festives et méthodiques ses compositions obéissent à des systèmes rigoureux, mais elles ouvrent à des modalités inédites qui maintiennent la pratique de la peinture dans une voie constamment jubilatoire. »
Hubert Besacier.

LE SITE DU COLLECTIF R

Une question ?